Today! (1965)



...

1. Do You Wanna Dance?
2. Good to My Baby
3. Don't Hurt My Little Sister
4. When I Grow Up
5. Help Me, Ronda
6. Dance Dance Dance
7. Please Let Me Wonder
8. I'm So Young
9. Kiss Me Baby
10. She Knows Me Too Well
11. In the Back of My Mind
12. Bull Session With the "Big Daddy"



Il est amusant de constater à quel point les Beach Boys sont adulés presque uniquement pour Pet Sounds. Les deux ou trois autres albums du groupe qui ont droit à un peu de considération se trouvent à mille lieues de l’estimation que l’on voue à Pet Sounds. Alors soit ces albums ne méritent pas plus, soit Pet Sounds est tellement surestimé qu’il crée un phénomène d’aspiration qui le propulse toujours plus haut vers les cimes des albums ultimes. C’est vrai, que peut dire le pauvre petit auditeur quand il se trouve devant Pet Sounds ? Il est plus facile d’aller dans le sens de l’écrasante majorité (si tant de monde trouve que c’est bien, c’est que ce doit être bien) que de réfléchir trop longtemps à ce que l’album contient vraiment. Par contre, face à un disque comme Today il est plus facile d’avoir des réserves car c’est tout de suite moins suspect. Je dis ça mais j’aime bien Pet Sounds. Par contre, Abbey Road… enfin je m’égare (et puis Abbey Road n’est pas si mauvais non plus). Bref, pour en revenir à Today, cet album est souvent considéré comme le premier effort un peu plus recherché des Beach Boys qui les mènera justement vers Pet Sounds un an plus tard. Je serais incapable de dire si c’est le cas car je n’ai pas encore écouté leurs premiers albums. Je peux toutefois confirmer le fait que certaines chansons de Today annoncent clairement l’atmosphère nostalgique et mélancolique si particulière de Pet Sounds. En fait, durant sa première partie l’album accumule les morceaux pop énergiques de deux minutes, avec des rengaines marteau piqueur à l’image de la reprise Do You Wanna Dance qui va populariser la chanson composée à l’origine par Bobby Freeman. Ces chansons sont sympathiques mais un peu guimauves sur les bords, avec une légèreté et une immédiateté naïve qui, j’imagine, devaient caractériser les premiers albums du groupe. Mais je dois bien aimer les Beach Boys, plus que je ne le pense, car, passées les premières écoutes superficielles, je trouve ces chansons finalement bien plus accrocheuses que leur légèreté le laisse supposer.

C’est de la pop sixties bien emballée, avec des refrains pleins d’entrain, et gavés d’harmonies vocales dans tous les sens. On dirait que les ficelles sont un peu trop faciles, trop visibles, avec des paroles efficaces qui tournent en rond, mais cela marche, c’est de la vraie pop euphorisante. En réalité, Today contient plus de chansons pop tubesques que Pet Sounds qui n’a pour lui que Wouldn’t It Be Nice pour rivaliser dans ce registre. Toute la première partie, jusqu’à Dance Dance Dance (ce qui correspond à la face A du 33 tours d’origine), en est rempli, sans qu’aucune chanson soit en dessous de l’autre. La suite du disque est beaucoup plus posée et propose des titres évanescents et mélancoliques. C’est surtout cette seconde partie qui semble annoncer les morceaux nostalgiques de Pet Sounds. Et là aussi, Today livre des chansons de très bonnes qualités, dont certaines n’ont rien à envier aux futures œuvres du groupe, à commencer par Kiss Me Baby et surtout She Knows Me To Well qui s’envole dans des aigus renversants. Tout est déjà là en fait. Alors que doit-on en conclure ? Que Today n’est pas assez estimé ou que Pet Sounds est surestimé ? Un peu des deux, sans doute, même si c’est sans doute Pet Sounds qui est un poil surestimé. En fait Today a tendance à ressembler à un empilement de bonnes chansons (qui, en outre, dure seulement 30 minutes en comptant les 2 minutes de blabla inutiles de Bull Session With Big Daddy), tandis que Pet Sounds possède une atmosphère plus homogène, notamment en laissant tomber les tubes et en se concentrant uniquement sur les mélodies rêveuses et nostalgiques, d’où l’impression d’avoir une œuvre plus aboutie. Mais Today est un album qui est loin de démériter.